L’Histoire a toujours manqué d’élégance
même française… 
Parlantes torture à la fraise 
tête jetée à l’assistance
électrification des gonades
Manades… !!

L’Histoire
(pas celle qu’on vient lire, au soir, à son enfant)
est un mouroir de mots-à-blanc dans un miroir !

Elle est racontée par des flous !!
On se la rapporte à genou
et ça fait de la guerre… En corps !

Qui veut partir en guerre ?
Pour quelle Quête ?
Les yeux d’Hélène… ? L’argent ?
Allons… Arêtes nues sur l’océan

Voyez l’aurore et ses volutes
son vent léger sur la cahute
mais c’est de l’or étrange, en barres !

Eh ! C’est de l’eau !
Je peux la boire, mais la porter… 

Si je lui dois mon cœur léger
c’est d’en verser à l’écritoire

Et pas question de survoler
mon implication dans l’Histoire
Bien au contraire !

Me sachant tel un Éphémère
sur un plan d’eau
m’en tiens à ce que je préfère
peindre des mots !

Et tout va bien quand on survole
son viol !
l'Histoire... 
Son viol
de nos histoires... 

HH-BD4_manara-rebel20-p00

tiniak ©2021 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

Pour l'atelier d'écriture n°317, proposé par Evy, avec ces mots-clés :
Porter, Argent, Survoler, Eau,  Aurore, Yeux, Léger, Volute, Quête, Histoire…