L'écho sucré d'un chant atlante
me revient, me chope et me hante
à entendre, de Cocteau Twins
la spirale qui me dévisse

En vrilles, sur la longue plage
de ce maxi 45 tours
j'embarque et m'en vais, ce long cours
au point d'en oublier mon âge

Tout s'apparente, désormais
aux cauchemars au goût de lait
nourris par le prompt abandon
de qui j'ai mordu le téton

Hourri surgissant de ma glotte
(comme on éternue au printemps)
les sons d'Elizabeth se frottent
à nu, à mon enfantement

"Abandon ? Oui, bon... quelle histoire ?"
m'insufflent mes muses, mes moires
aussi mon cher ami Poucet
rendu à sa vaste forêt

Reniflant sa pâtisserie
(pour en soupçonner l'alcohol ?)
m'embouche un cake de Bristol
que se taise un peu mon esprit !

Gorgé l'œsophage à la crème
le pied peu certain de son thème
hoquetant sur le boulevard
je lorgne un chien à l'œil hagard

Il se soulage la vessie...

En ferons-nous autant, Candy
par un soudain hoquet surpris ?

 

 

pistache-crue-d-iran-1kg

tiniak ©2021 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK